Déchets radioactifs.

De quoi parle-t-on ?
La famille des déchets radioactifs regroupe « toutes les matières contenant des radionucléides en concentration supérieure aux valeurs que les autorités compétentes considèrent comme admissibles dans les matériaux propres à une utilisation sans contrôle et pour laquelle aucun usage n’est prévu » (définition de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique).
Les principales sources de déchets radioactifs sont les industries nucléaires (production d’énergie électrique) à 95%, les 5% restant étant produits par les hôpitaux, la recherche et les industries chimiques et métallurgiques traitant des minerais.

Outre les déchets directement liés à l’activité de l’industrie nucléaire et au traitement de minerais, on distingue :

La production française de déchets radioactifs est estimée par l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs (ANDRA) à 1Kg/an/hab.

Traitement : L’ANDRA propose une prestation complète allant de la prise en charge sur le lieu de production jusqu’au stockage des résidus de traitement.

A surveiller : Tout détenteur de déchets radioactifs doit obtenir une autorisation de détente et d’utilisation de sources radioactives auprès de la direction générale de la sûreté nucléaire et de la radioprotection (DGRNS)
Les déchets radioactifs doivent faire l’objet d’une demande d’enlèvement auprès de l’Institut de la Radioprotection et de la Sûreté Nucléaire (IRSN), précisant le type de déchet  (solide, liquide) et la nature des éléments radioactifs.

Réglementation : elle est très spécifique. Pour plus d’information, consulter le site de l’ANDRA - http://www.andra.fr

Lien utile

ANDRA - l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs :  http://www.andra.fr/

Les détenteurs doivent trier et conditionner leurs déchets dans des emballages fournis par l’ANDRA, qui se charge alors de l’élimination. Pour cela, les demandes des producteurs sont accompagnées d’une description détaillée des caractéristiques du déchet lui-même (solide, liquide, activité, période radioactive, …) et de son conditionnement.

Sommaire