Matières de vidange et les boues de curage.

De quoi parle-t-on ?
Les boues de curage sont les résidus organiques et minéraux récupérés lors du curage des réseaux d’assainissement. Les matières de vidanges sont les résidus évacués lors de l’entretien d’installations d’assainissement autonomes : fosses septiques, puits d’infiltration, …
Les matières issues d’assainissements collectifs ou autonomes ne doivent en aucun cas être abandonnées ou brûlées à l’air libre.

Traitement-valorisation :
La collecte et le transport sont effectués par des entreprises spécialisées qui proposent également le curage d’égouts, la vidanges de fosses, le nettoyages des cuves ainsi que les opérations de maintenance des réseaux d’assainissement.

Du fait de leur concentration en polluants métalliques ou organiques, les boues de curage des réseaux d’assainissement doivent subir une dépollution (traitement physico-chimique, biologique) avant toute valorisation matière.
Leur faible pouvoir fertilisant ne leur permet pas une valorisation justifiée en agriculture, ce qui n’est pas le cas pour les matières de vidange, fortement concentrées en éléments organiques azotés (circulaire du 16 mars 1999). (http://aida.ineris.fr/textes/circulaires/text4077.htm)

Les boues de curage et les matières de vidange peuvent être :

Réglementation : Réglementation générale en matière de déchet.
Arrêté du 6 mai 1996 fixant les prescriptions techniques applicables aux systèmes d’assainissement non collectifs.
Arrêté du 8 janvier 1998 fixant les prescriptions techniques applicables aux épandages de boues issues du traitement des eaux usées sur les sols agricoles.
Circulaire du 16 mars 1999 relative à l’épandage des boues de stations d’épuration urbaines. (http://aida.ineris.fr/textes/circulaires/text4077.htm)

En savoir plus :
Dossier ADEME : matières de vidange et les boues de curage
Données générales sur les déchets - site ADEME : Déchets. De l'essentiel...à l'approche détaillée

Sommaire