Plumes et duvets.

De quoi parle-t-on ?
Il s’agit des plumes et duvets de volailles, palmipèdes et autres oiseaux terrestres issus des l’industries agroalimentaires et textiles.
Les plumes et duvets neufs sont collectés auprès des abattoirs industriels et artisanaux.
Les plumes et duvets de récupération proviennent des textiles usagés collectés dans les entreprises de récupération textile : couettes, duvets, oreillers, anorak, édredon,…
Le gisement de plumes neuves est estimé à 12 000 tonnes et celui de plumes de récupération à 76 500 tonnes en 2001 (Source : ADEME).

Valorisation : les plumes et duvets neufs font l’objet d’une valorisation matière dans l’industrie textile : garnissage de literie, ameublement, habillement et matériels de sport. Ils peuvent également entrer dans la composition de compost et engrais et dans la production d’acides aminés.

A surveiller :  stocker à l’abri de l’humidité afin d’éviter leur fermentation (dégradation du produit et risque d’incendie par auto inflammation).
                        Vérifier que le collecteur de déchet (ou l’entreprise de négoce, courtage) dispose d’un récépissé de déclaration d’activité de collecte de déchets non dangereux, délivré par la préfecture (pour tout enlèvement de plus de 500 kg),

Réglementation : réglementation générale en matières de déchets non dangereux.

En savoir plus :
Dossier ADEME : Plumes et duvets
Réglementation générale sur les déchets - site ADEME: Cadre réglementaire
Données générales sur les déchets - site ADEME : Déchets. De l'essentiel...à l'approche détaillée

A télécharger :  Etat des lieux et perspectives du recyclage des déchets issus du traitement des plumes et duvets en France – ADEME – février 2002

La valorisation en farines animales est de moins en moins employée du fait de l’odeur des farines de plumes. On y préfère l’incinération.
Les plumes et duvets de récupération suivent la filière de valorisation énergétique et sont incinérés en usines d’incinération de déchets non dangereux avec récupération d’énergie (co-incinération).
Les plumes et duvets ne pouvant suivre les filières de valorisation ci-dessus sont stockés en centre de stockage de déchets non dangereux.

Sommaire