Huiles alimentaires usagées (HAU).

De quoi parle-t-on ?
Les HAU correspondent à l’appellation « huiles de fond de poêle » et proviennent essentiellement des industries agroalimentaires, des restaurations collectives et des restaurants. Ils sont considérés comme des déchets non dangereux, mais ne peuvent être mélangés avec les ordures ménagères.
On estime le gisement national à 150 000 T/an dont seulement 20% seraient valorisées.

Valorisation : via les filières de fabrication de :

La valorisation en alimentation animale est interdite  (Arrêté du 08/010/03).

A surveiller :  Vérifier que le collecteur de déchet (ou l’entreprise de négoce, courtage) dispose d’un récépissé de déclaration d’activité de collecte de déchets non dangereux, délivré par la préfecture (pour tout enlèvement de plus de 500 kg),
Les HAU ne doivent en aucun cas être brûlées à l’air libre, rejetées en milieu naturel ou mises en décharge.
La collecte des HAU se fait en fûts étanches et identifiés, par des entreprises spécialisées.

Pour mieux faire : limiter la quantité de déchets produits en installant des testeur d’huiles ou des filtres permettant une réutilisation prolongée des bains de friture, …

Réglementation : Arrêté du 08/10/03 modifiant l’arrêté du 16/03/89 portant application du décret n° 86-1037 du 15 septembre 1986 relatif à la commercialisation des produits et substances destinés à l’alimentation animale.

En savoir plus :
Fiche ‘gèrer ses déchets’ – Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris
Réglementation générale sur les déchets - site ADEME: Cadre réglementaire
Données générales sur les déchets - site ADEME : Déchets. De l'essentiel...à l'approche détaillée

Lien utile

UMIH - Union des métiers et des Industries de l'Hôtellerie : www.umih.fr

Sommaire