Déchets verts.

De quoi parle-t-on ?
Les déchets verts regroupent les déchets végétaux issus notamment de l’entretien des espaces verts, des zones récréatives, des jardins privés, des serres, des terrains de sport et des jardins de particuliers (collecte sélective ou collecte en déchetterie): feuilles mortes, tontes de gazon, tailles de haies ou d’arbustes, résidus d’élagage ou d’entretien de massifs, …. Ces déchets sont soumis à des variations saisonnières (printemps : augmentation des tontes de pelouse).

Le gisement annuel national de déchets verts est estimé entre 8 et 12 millions de tonnes. (Source : ADEME)

Valorisation : principalement par compostage ou méthanisation (production de biogaz).

Réglementation : Les déchets verts sont soumis à la réglementation générale en matière de déchets non dangereux.
Toutefois, les déchets verts souillés par des substances dangereuses (solvants, résidus phytosanitaires) deviennent des déchets dangereux et doivent faire l’objet du même mode de traitement que les substances par lesquelles ils ont été souillés.

En savoir plus :
Dossier ADEME : « déchets verts »
Réglementation générale sur les déchets - site ADEME: Cadre réglementaire
Données générales sur les déchets - site ADEME : Déchets. De l'essentiel...à l'approche détaillée

Sommaire